Reconstruction mammaire

La reconstruction mammaire est toujours proposée lorsque le traitement du cancer nécessite une mastectomie.

Cette reconstruction n’est jamais une obligation mais reste le choix et la décision de la patiente.

Le chirurgien gynécologue vous orientera vers un chirurgien plasticien qui pourra vous expliquer les différentes options de reconstruction qui sont possibles dans votre cas.

La reconstruction peut dans certains cas être proposée dans le même temps opératoire que la mastectomie, c’est la reconstruction mammaire immédiate ; autrement elle peut être réalisé à distance de l’intervention de mastectomie : Il s’agit de la reconstruction mammaire différée.

Il existe deux grands procédés de reconstruction mammaire : les prothèses d’une part est les procédés autologues c’est à dire utilisant les propres tissus de la patiente d’autres part.

Les prothèses permettent une chirurgie sans autre site opératoire mais nécessiteront des ré-interventions à terme afin de changer les prothèses qui peuvent s’abîmer avec le temps. Les procédés autologues nécessitent des cicatrices supplémentaires et souvent une chirurgie plus lourde mais permettront une reconstruction pérenne.

Il existe trois types de procédés autologues :

  • Le lipomodelage ou transfert de graisse,
  • Le lambeau musculo-cutané de grand dorsal,
  • Le lambeau cutanéo-graisseux abdominal ou DIEP.

C’est la discussion avec le chirurgien plasticien qui vous permettra de déterminer quel est le procédé qui vous conviendra le mieux.

Retour haut de page